Cmutuel, la marque bancaire préférée des Français

Le Crédit Mutuel se place comme la première banque des associations et des comités d’entreprises, première en assurances, seconde de l’agriculture, la banque d’un médecin sur deux, d’un indépendant sur deux et d’un artisan sur trois.

Depuis 1958

Groupe bancaire français également présent en Tunisie (Banque de Tunisie), en Italie (Banca Popolare di Milano), en Allemagne (Targobank), et dans la péninsule Ibérique (CIC Iberbanco), le Crédit Mutuel est une entreprise mutualiste qui œuvre dans les domaines de la banque, de l’assurance et de la monétique. La première Caisse du Crédit Mutuel fut fondée en 1882 en Alsace, sur le modèle de Friedrich Wilhelm Raiffeisen. Ce dernier est le père du mouvement mutualiste qui apparaît en 1847 en Rhénanie, en créant un fournil communautaire lors de la crise économique et alimentaire qui sévissait durant cette période. Les idées de Raiffeisen sont reprises en France à partir de 1888 notamment par Ludovic de Besse et Louis Durand. Mais ce n’est qu’en 1958 que le Crédit Mutuel dispose d’un statut légal en France. Aujourd’hui, le Crédit Mutuel est constitué de 5 390 caisses locales coopératives et mutualité, regroupées en 18 fédérations régionales, elles-mêmes constituées en Confédération nationale.

Une banque qui appartient à ses clients

Le Crédit Mutuel, banque coopérative, appartient donc à ses quelques 8 millions de clients sociétaires. Étant une banque mutualiste et contrairement à une banque commerciale constituée en société anonyme qui répond à ses actionnaires, le Crédit Mutuel est responsable vis-à-vis de ses sociétaires qui se placent au premier degré de l’organisation de l’institution. Comme les actionnaires, ils apportent les fonds propres. Les caisses, organisations locales et autonomes, gèrent indépendamment leurs budgets. Les dix-huit fédérations du Crédit Mutuel représentent le deuxième degré de l’organisation. Chaque caisse locale doit en effet adhérer à une caisse fédérale qui gère sa trésorerie. Vient enfin la Confédération, organe central du Crédit Mutuel, qui le représente auprès des pouvoirs publics et qui assure la promotion et la défense de ses intérêts. Quant à la caisse centrale, une société anonyme coopérative à capital variable, elle gère la liquidité des groupes régionaux et organise la solidarité financière du Crédit Mutuel.

Cmutuel : Toujours au plus près de sa clientèle

Dans un marché financier ultra-concurrentiel, le Crédit Mutuel se porte très bien et affiche de très bons résultats. Non-côté en bourse, il figure parmi les 10 banques les plus sûres d’Europe. Le Crédit Mutuel fait preuve d’une résilience remarquable, car il s’est parfaitement adapté aux nouveaux contextes actuels. Si la baisse des taux de la BCE a effectivement comprimé de manière significative les marges financières des banques, le Crédit Mutuel se veut être beaucoup plus qu’une banque. Il s’est affirmé comme un groupe technologique, présent dans les services bancaires, mais aussi l’assurance, la vente d’appartement ou encore la technologie… Le Crédit Mutuel a toujours réussi à garder ses clients et à en conquérir de nouveaux. Face à la digitalisation, le Crédit Mutuel y voit une opportunité de renforcer la relation très concrète avec ses clients. C’est dans cette optique que la solution cognitive Watson d’IBM a été déployée dans les caisses et les agences mi-2017. Le plan informatique de Crédit Mutuel à horizon 2018 prévoit que l’on puisse souscrire l’ensemble de ses produits à distance, mais il veille aussi à ce que chaque conseiller puisse accompagner les clients à distance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.